Le Père Fouettard....

Publié le par Adrienne

En vous contant, hier, l'histoire de Saint-Nicolas, je vous ai brièvement nommé le Père Fouettard. Un sinistre personnage bien moins connu.
Je vous propose, aujourd'hui, de vous présenter un peu plus l'acolyte de Saint-Nicolas.



Si tout le monde connait l'origine et la légende de Saint Nicolas, celle du Père Fouettard est plus incertaine. Mais, d'où vient-il? Une seule chose est certaine: il n'apparait pas dans la légende du saint.
Son origine varie selon les régions et les pays. Il porte aussi un nom différent selon la région où il se trouve. Ainsi, se nomme-t-il Hans Trapp en Alsace,  Krampus (crochet) en Bavière et en Autriche; dans d'autres régions allemandes, il est Ruprecht ou Knecht Ruprecht, ou encore Zwarte Piet aux Pays-Bas.

Hans Trapp
         

    
             Krampus                         Ruprecht                     Zwarte Piet

 Mais quelque soit son nom, il a toujours la même fonction dans les défilés du 6 décembre: faire peur aux vilains garnements et leur distribuer des coups de baguette souple pour les punir, ou les enfermer dans un grand sac...

ll existe moult variantes quand à l'origine de cet inquiètant personnage. Il serait le boucher de l'histoire des trois petits enfants mis au saloir. Saint Nicolas, pour le punir de son geste, l'aurait condamné à l'accompagner au moment de sa tournée de récompenses en lui donnant le rôle du "méchant" correcteur des enfants désobéissants. Ce noir personnage pourrait également avoir été inventé à Metz durant l'hiver 1552, lors du terrible siège que Charles Quint fit subir à la cité. Pour donner du courage aux habitants de la ville assiègée, la corporation des tanneurs aurait créé un personnage sombre distribuant gifles et coups de fouet aux jeunes gens. Et en décembre, chacun ayant compris que l'armée impériale devrait tôt ou tard lever le camps, les Messins, pour se moquer, auraient décider de joindre aux traditionnelles fêtes à saint Nicolas un pantin à l'effigie du souverain vaincu.

 

Quand à moi j'ai toujours entendu parlé de Hans Trapp. Il serait inspiré du fantôme d'un personnage ayant véritablement existé: Hans von Trotha. Né aux environs de 1450 et mort en octobre 1503, il était le seigneur du château de Berwarstein, dans le Palatinat, non de loin de Wissembourg (ville qui garde mes plus beaux souvenirs d'enfance, d'adolescence... La ville de mes Chers grands-parents).


Château de Berwarstein

Loin d'être un homme bon, il était réputé pour sa méchanceté. La réputation de Hans von Trotha auprès des Wissembourgeois fut exécrable de son vivant, et empira après sa mort… On raconte qu’il aurait assiégé la ville de Wissembourg et construit un barrage sur la Lauter afin de priver d'eau la ville, le monastère et ses habitants. Puis, après plusieurs semaines, le barrage étant rempli, il aurait lâché l’eau pour inonder la cité… 
Ayant fait régner la terreur pendant plusieurs années sur la région, il serait devenu le Hans Trapp accompagnant le Saint Nicolas, trainant ses chaines et ses verges menaçantes, ainsi qu'un grand sac de jute, et s'occupant des désobéissants en les emportant avec lui dans les bois..

  Hans Trapp


 

Publié dans Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Valmont 09/12/2009 13:48


Eh bien voyez-vous : voilà bien encore une légende que je ne connaissais pas, la légende du père fouettard, dont j'ai entendu parler petit quand je devais ne pas être sage, et son Château de
Berwarstein resemblerait presque à celui de Dracula (sourire), de quoi trembler en effet ! Intéressant ! Bonne journée, bises à vous !


lefeedulogis 09/12/2009 07:33


merci pour ces articles sur St Nicolas qui m'ont beaucou intéréssée---
moi rançaise  à l'origine ne l'ai découvert qu'en arrivant en Suisse, où j'ai commencé à le fêter avec mes enfants, car j'aime les traditions...
amicalement.. Muriel 


madou60 08/12/2009 11:40


merci pour toutes ces infos, cela me rappelle quand ma niece habitait Lunéville nous allions le voir pere fouettard lol


Tigwen 08/12/2009 08:24


Enfant, autant je connaissais le père fouettard parce que ma mère usait (abusait même !) de ce personnage pour nous menacer autant je ne connaissais pas St Nicolas !
J'étais pourtant si sage !!!!!!
Bonne journée Adrienne,
Bisous


Brodev 08/12/2009 08:18


Super reportage et belle façon de présenter ce personnage si peu sympathique! je connais mieux l'histoire du conte ..
Le Hans trapp se promène sur les marchés de Noël avec le "Christkindel" l'enfant Christ symbolisé par une fille habillée en blanc avec une couronne de bougies sur la tête.. connais-tu aussi ce
personnage chez toi?
 je te souhaite une belle journée bisous